Street view of the market in Lome, Togo, Western Africa, October 16, 2007. Photo by EiZivile, Shtetterstock

50 ans de pays moins avancés : l’heure est venue pour une nouvelle génération de mesures de soutien international


Par Ablamba Ahoéfavi Johnson, Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République du Togo.


La catégorie des pays les moins avancés (PMA) a été établie par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1971, suite à la prise de conscience par la communauté internationale de la nécessité de mettre en place des mesures d’appui aux pays souffrant de handicaps structurels et qui sont menacés par l’extrême pauvreté.

Continue reading “50 ans de pays moins avancés : l’heure est venue pour une nouvelle génération de mesures de soutien international”

Les réserves de biosphère : outils au service des objectifs de développement durable


Par Dimitri Sanga, Directeur et Enang Moma, Officier national du programme en sciences naturelles, Bureau régional de l’UNESCO pour l’Afrique de l’Ouest


Considérées comme des « lieux d’apprentissage pour le développement durable », les réserves de biosphère sont aussi des lieux de test des approches interdisciplinaires pour comprendre et gérer les changements et interactions entre les systèmes économiques, sociaux et écologiques. Elles comprennent les écosystèmes terrestres, marins et côtiers et favorisent des solutions conciliant conservation et durabilité de la biodiversité.

Continue reading “Les réserves de biosphère : outils au service des objectifs de développement durable”

Interconnexion des infrastructures de transport : clé de succès de l’intégration régionale ouest-africaine


Par Alain Tchibozo, Chef Économiste de la BOAD, avec la collaboration de l’équipe des Économistes chargés de la Stratégie et des Études


Une approche fondée sur une plus grande intégration régionale, visant à pallier les contraintes liées à l’étroitesse des économies de chaque État membre dès sa création en 1994, l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) s’est fixé pour objectifs : i) le renforcement de la compétitivité des activités économiques et financières dans le cadre d’un marché ouvert et concurrentiel, et d’un environnement juridique rationalisé et harmonisé ; ii) la mise en œuvre de politiques et actions communes notamment sur les transports, l’aménagement du territoire, l’agriculture, l’énergie, les télécommunications. Au cours de ses 26 premières années d’existence, l’UEMOA a ainsi bénéficié d’un développement d’infrastructures dites structurantes, en particulier dans le domaine des transports avec un effet amplificateur sur l’expansion des échanges intra-régionaux.

Continue reading “Interconnexion des infrastructures de transport : clé de succès de l’intégration régionale ouest-africaine”

Quatrième révolution industrielle et migrations : comment assurer la transition dans les pays d’origine et de destination ?

Par Jason Gagnon, Économiste du développement et Catherine Gagnon, Stagiaire, Centre de développement de l’OCDE

Read this blog in English

Avec l’arrivée de nouvelles technologies qui brouillent les frontières entre sphères physique, numérique et biologique, un changement spectaculaire dans la façon dont nos économies et nos sociétés interagissent, produisent et communiquent est en cours. Et comme nos économies sont aujourd’hui plus que jamais interconnectées, cette révolution industrielle a lieu dans pratiquement tous les coins du monde. Parallèlement, les migrations internationales n’ont jamais été aussi nombreuses.

Continue reading “Quatrième révolution industrielle et migrations : comment assurer la transition dans les pays d’origine et de destination ?”

Enjeux et défis du financement du développement dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine post-COVID-19

Par Alain Tchibozo, Chef Economiste, Banque Ouest Africaine de Développement – BOAD

Endettement accru par les dépenses liées à la Covid-19

Le recours à l’endettement pour financer les plans de riposte et de relance économique explique principalement le fait que le déficit budgétaire des pays de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) se soit accru. Au plan des finances publiques, même en tenant compte d’un redémarrage de l’activité autour de 5.5% cette année (contre 1,5% en 2020), le déficit budgétaire global représenterait en 2021 près de 5,0% du PIB, après 5,4% en 2020. L’accumulation de déficits publics liés au financement de dépenses de fonctionnement des États apparaît de fait comme le principal facteur d’endettement public. Or la détérioration des finances publiques restreint l’accès futur des États à de nouveaux financements. En 2021, le service de la dette intérieure (paiement des intérêts et amortissement du principal) représentera plus de 50% du service total de la dette dans sept des huit États membres de l’UEMOA. En outre, la part des recettes publiques consacrée au service de la dette représente depuis 2020 plus d’1/3 des recettes totales dans sept États. Aussi, la question de la soutenabilité de la dette sera un enjeu crucial pour les États de la zone ces prochaines années.

Continue reading “Enjeux et défis du financement du développement dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine post-COVID-19”

Comment remettre l’Humain au cœur des préoccupations agricoles et alimentaires ?

Par Pierrick De Ronne, Président de Biocoop

Selon l’OXFAM, 80 % de l’alimentation mondiale dépend de la production de paysannes et paysans. Pourtant, loin d’être récompensés pour leur contribution à la survie de la planète, de plus en plus d’agriculteurs perçoivent des revenus insuffisants pour leur assurer un revenu de vie décent. Dans l’ensemble des pays du monde, les géants de l’agro-industrie et de la distribution dominent les ventes de produits alimentaires. Ces acteurs s’organisent même à l’international afin de définir des prix payés aux producteurs sans cesse plus réduits. Cette guerre destructrice de valeur, maintes fois pointée du doigt par l’ensemble des acteurs, ceux-là mêmes qui s’y sont engouffrés depuis plusieurs années, écrase nos paysans, détruit nos filières et nos marchés locaux, accentue les écarts de revenus et s’accompagne, de surcroît, d’un recours croissant de l’industrie agro-alimentaire aux additifs et aux ingrédients ultra-transformés, lesquels ont un impact désastreux sur la santé des consommateurs.  

Continue reading “Comment remettre l’Humain au cœur des préoccupations agricoles et alimentaires ?”

Mobilisation des recettes par la transparence fiscale : Enseignements tirés du parcours transformationnel de l’Ouganda

Par John Rujoki Musinguzi, Directeur général – Autorité fiscale de l’Ouganda, Mary Baine, Directrice – Programmes fiscaux, Forum sur l’administration fiscale africaine, Zayda Manatta, Cheffe du Secrétariat du Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements à des fins fiscales, et Marcello Estevão, Directeur mondial, Macroéconomie, commerce et investissement, Groupe de la Banque mondiale

Read this post in English

En quelques années seulement, l’Ouganda a considérablement renforcé sa transparence et sa capacité fiscales afin de mobiliser davantage de ressources intérieures pour financer le développement durable. Pour lutter contre les flux financiers illicites, l’Ouganda a pris des mesures considérables pour assurer la mise en œuvre des normes mondiales visant à accroître la transparence et faciliter l’échange de renseignements. Les résultats ont été impressionnants, avec 26 millions USD de recettes supplémentaires identifiées depuis 2014 grâce à des vérifications fiscales et l’échange de renseignements. Sur ces recettes identifiées, 22 millions USD ont déjà été versés dans les caisses de l’État.

Continue reading “Mobilisation des recettes par la transparence fiscale : Enseignements tirés du parcours transformationnel de l’Ouganda”

Intensifier les possibilités d’emploi dans les systèmes alimentaires pour les jeunes et les femmes en Afrique de l’Ouest

Par Koffi Zougbédé, Secrétariat du Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest

Read this post in English

En 2011, Fatoumata Cissoko, jeune femme vivant en Guinée et diplômée en comptabilité, a lancé sa société de transformation de fruits secs avec 260 USD. Elle produit environ 16 tonnes d’ananas séché par an vendu dans de nombreux magasins et supermarchés de la capitale, Conakry, et d’autres villes du pays. Récemment, sa société a considérablement accru sa capacité de production pour améliorer sa compétitivité sur les marchés régionaux et internationaux. Fatoumata a également ouvert un restaurant bio pour compléter la chaîne de production et elle emploie directement 15 femmes. L’histoire de Fatoumata est un exemple des nombreuses opportunités d’emploi émergentes dans les systèmes alimentaires d’Afrique de l’Ouest.

Continue reading “Intensifier les possibilités d’emploi dans les systèmes alimentaires pour les jeunes et les femmes en Afrique de l’Ouest”

Donner la priorité aux contextes fragiles dans le monde de l’après-pandémie

Par Jorge Moreira da Silva, Directeur, Direction de la coopération pour le développement de l’OCDE  

Read this blog in English

Les chocs économiques et sociaux liés à la pandémie ou en rapport avec le climat n’ont épargné aucun pays du monde en 2020, mais ils font peser une grave menace et frappent de manière disproportionnée les contextes fragiles ou touchés par un conflit. Déjà parmi les moins à même de faire face aux chocs, et dotés de capacités d’adaptation insuffisantes, ceux-ci sont aujourd’hui particulièrement exposés à ces risques. Ils ont besoin d’urgence de plus de soutien de la part de la communauté internationale, tant pour se relever à court terme que pour renforcer leur résilience face à de futurs chocs systémiques.

Continue reading “Donner la priorité aux contextes fragiles dans le monde de l’après-pandémie”

Aux racines de la violence contre les femmes : comprendre ses causes profondes et comment y remédier

Par Hyeshin Park, Coordinatrice du programme Égalité femmes-hommes, et Gabrielle Woleske, Analyste de politiques publiques, Centre de développement de l’OCDE

Read this article in English

Chaque jour, 137 femmes sont tuées par leur partenaire ou un membre de leur famille. Une femme sur trois dans le monde a déjà subi des violences conjugales au cours de son existence. Alors que la violence à l’égard des femmes demeure un problème mondial persistant, nombreux sont ceux qui continuent de n’y voir qu’une simple affaire personnelle ou ne concernant que « certains hommes mauvais ». La nature généralisée de ce phénomène indique toutefois qu’il s’agit aussi d’un problème social collectif, prenant racine dans les normes sociales largement répandues et liées au concept de masculinité – c’est-à-dire les constructions sociales qui définissent la façon dont les hommes se comportent et, surtout, sont censés se comporter dans des contextes spécifiques pour être considérés comme de « vrais » hommes. Pour comprendre pourquoi certains hommes sont violents envers les femmes et y mettre un terme, il nous faut donc identifier et questionner les normes qui conduisent à ce type de comportements, et dépasser le discours qui voudrait restreindre ce problème à l’action individuelle de « certains hommes mauvais ».  

Continue reading “Aux racines de la violence contre les femmes : comprendre ses causes profondes et comment y remédier”