Transformation productive en Afrique : l’heure des choix

ForumAfrica2019_Banner_Web 1140x137px_FR

Par Arthur Minsat, Chef d’Unité, Europe, Moyen-Orient & Afrique, Centre de développement de l’OCDE


Ce blog fait partie d’une série marquant
le 19e Forum économique international sur l’Afrique


patrick-sun-QGKwUaaTWyc-unsplash
Photo by Patrick Sun on Unsplash

Croissance mondiale en baisse, guerre commerciale, automatisation, robotisation … : le commerce international a-t-il encore un rôle positif à jouer dans la transformation des économies de l’Union africaine ?

Si l’on regarde du côté des marchés africains, la réponse est oui : la demande interne a contribué à 69% de la croissance du continent depuis 2000, la maintenant à une moyenne de 4.6% par an, soit la plus rapide au monde après l’Asie (7,4%). Or, cette demande dynamique, portée par une croissance démographique forte, l’urbanisation et l’émergence de « classes moyennes » s’oriente de plus en plus vers des produits transformés comme l’alimentation, les boissons, la viande ou les machines génératrices d’électricité : l’un des principaux obstacles à l’émergence d’un secteur manufacturier africain riche en emplois—la faiblesse de la demande domestique—est ainsi en passe d’être levé !  Or non seulement cette « mégatendance » s’installe pour plusieurs décennies, mais elle prend de l’ampleur au moment où la perspective d’une Zone de Libre-échange Continentale Africaine (ZLECA) rend possible un bond du commerce intra-africain. Continue reading

Towards sustainable cocoa: financial solutions for smallholders in Côte d’Ivoire

By Adeline Dontenville, Land-use and Finance Expert, EU REDD Facility, European Forest Institute

cocoa-1529742When you buy a chocolate bar, it’s quite likely that the cocoa in it came from Côte d’Ivoire, the world’s top producer. If so, it is almost certain that the cocoa plants were grown where dense rainforest once stood.

Expansion of cocoa production into new areas is amongst the main drivers of deforestation in Côte d’Ivoire. At current rates, the country will lose all its forest cover by 2034. Decoupling cocoa production from deforestation is therefore crucial if Côte d’Ivoire is to achieve its goals of producing zero-deforestation cocoa and restoring forest cover to 20% of its territory by 2030.

One solution for the Ivoirian government is agroforestry, a type of land management in which farmers grow not only crops but also a variety of trees for multiple purposes, like firewood, fruit and timber. It’s a way to produce cocoa while restoring forest cover, improving soil fertility and diversifying the income of producers.

But how can Côte d’Ivoire’s smallholders invest in agroforestry when they live below the poverty line and have limited access to finance? And how can large chocolate manufacturers that buy cocoa from smallholders help?
Continue reading

Jeunes : oser, innover, entreprendre !

Banner-gfd-web-EN

Par Awa Caba, Co-fondatrice, Sooretul 1


Pour en savoir plus sur ce sujet :
Le Forum mondial de l’OCDE sur le développement 2018
Cliquer ici pour vous inscrire


THIES, SENEGAL - Senegalese woman sells fruits at the market.jpg
Vendeurs de fruits à Thiès, Sénégal. Photo: shutterstock.com

Au Sénégal, les Petites et Moyennes Entreprises (PME) ou structures de production et transformation des produits agricoles se trouvent essentiellement dans la banlieue de la capitale (Guédiawaye à 15 km de Dakar) et dans les zones rurales autour de Kaolack, Ziguinchor, Kédougou, Thiès et Saint-Louis. Elles disposent de peu de moyens techniques et financiers pour se développer et commercialiser leurs produits. Leurs produits manquent notoirement de visibilité et de présence sur le marché local, dans les boutiques et les grandes surfaces.

La stratégie de pénétration du marché par ces structures s’effectue, en général, à travers la participation aux foires internationales. Ce sont malheureusement les seules occasions de vente à très grande échelle. Ce déficit des produits locaux sur le marché a plusieurs causes: peu de moyens mis en œuvre pour développer le secteur, des PME insuffisamment sensibilisées aux enjeux du packaging, et un manque de d’incitation au niveau politique pour favoriser la consommation de produits locaux.

Continue reading

What can governments do to harness the potential of new technologies?

banner-web-GVC

By Eduardo Bitran, CEO and Deputy Chairman of the Chilean Economic Development Agency (CORFO).

To learn more about countries’ strategies for economic transformation, learn about the 9th Plenary Meeting of the OECD Initiative for Global Value Chains, Production Transformation and Development hosted by the Economic and Social Commission for Asia and the Pacific (ESCAP) in Bangkok, Thailand on November 2017.

chile-mining
Facilities to refine the copper from the mine in Chuquicamata, Chile

Chile is considered a success case, and Chileans today are much better off than a decade ago. However, inequality is persistent and the knowledge base of the country is still limited. What the country also faces is a productivity challenge. Chile’s total factor productivity growth has decreased from 2.3% per year in the 1990s, to a yearly rate of 0.3% from 2000 to 2009, and then to -0.2% after 2010. These trends lasted through several government terms. So, what needs to be done to sustain the country on its path towards development?
Continue reading